31/08/2016

Rue Notre Dame

 

 Elle tire son nom d'une très ancienne potale dédiée à Notre-Dame, et démolie sous le régime français. Là se dressait au Moyen-Âge une porte des fortifications, la porte du "Werdmoulin" ou "Wérimoulin", corruption wallonne de l'expression "vers le moulin". La porte (face à la rue Damseaux) permettait donc de se diriger vers le moulin qui se situait dans la rue du Moulin, à peu près en face de la tour. Cette potale devait déjà exister à la fin du 16e siècle; en effet, elle est qualifiée de "porte Notre-Dame" dans un document qui relatait les désolations dans la ville, suite aux guerres de religion.  

notredame1.JPG
rue Notre-Dame - carte non datée - source Delcampe.be

 L'endroit d'où a été prise cette photo, dos à la place de l'Orneau, correspond à peu de choses près à l'ancienne porte d'En-Bas ou du Werdmoulin. (n°5 plan de Grammaye). A gauche, une façade avec l'indication Boucherie Union. Juste après la boucherie, on voit le début de la ruelle qui abrite les premiers escaliers du Tienne Galhoz. C'est un sentier médiéval qui menait aux églises abbatiale et paroissiale. Dans la défense de la ville, cette porte avait une grande importance stratégique dans le sens où elle faisait face à l'actuelle rue Damseaux. Elle permettait de rejoindre la chaussée romaine qui était la seule grande artère au Moyen-Âge et constituait un important danger pour la pénétration dans notre région.  

 

25.JPGcarte datée de 1903

Sur le plan de Grammaye, on voit que la porte, tout comme celle d'En-Haut", au sommet de la Grand Rue,
s'insérait dans une tour fortifiée de forme carrée.

01a.PNG.jpg

 A gauche, juste après le commerce "Croque Bonbon", on voit l'entrée du Tertre Galhoz

01a.PNG
vers la rue Léopold

26.JPG

 carte non datée -Delcampe.net - LIEN
Au fond, la place de l'Orneau. au premier plan, la librairie Boulle.
Aux Armes de Gembloux, et carterie.
  

01a.PNG
la rue Notre-Dame à gauche - coin avec la rue Léopold.
1aND derriere.PNG

 01a.PNGvers la place de l'Orneau

A l'entrée de la rue Notre-Dame à droite en venant de la place de l'Orneau, la boucherie chevaline de chez Fernand où mes parents m'envoyaient chercher du steak. Un peu plus loin, avec les enseignes Jubilé et Acec, le magasin Volont. Ils vendaient du tabac, des cigarettes, des piles, des radio transistors, et du petit électro- ménager.  C'est aussi l'époque où j'ai malheureusement commencé à fumer; j'allais chez Volont acheter du tabac Amphora ou Amsterdamer pour ma pipe et des cigarettes Gladstone ou Hongroises maïs. Nostalgie de l'odeur qui règnait dans le magasin .
Si je me rappelle bien, Madame Volont à l'époque était directrice de l'école primaire et sa famille habitait en haut de la rue Damseaux à droite en montant. Je me rappelle de leur fils, qui parfois tenait le magasin et vendait les articles; il était grand, bouclé, avec des lunettes rondes. 
  


Ci-dessous, le même endroit vu sur l'angle inverse.

 

Photos de Lucien HOC - 1959 - [© KIK-IRPA, Bruxelles (Belgique), clichés M120387 et M120388]

 

notredame4.JPG

 

 

 000.PNG
le bout de la rue en direction de la rue Léopold.

Sur le plan cadastral de 1812, on indique que seul le côté adossé au tertre Galloz, donc côté droit en venant de la rue Léopold vers la place de l'Orneau était bâti, et en face, seulement deux maisons faisaient le coin avec la rue Léopold (ci-dessus). L'aspect de la rue était négligé, comme en atteste un rapport du bailli de 1762 de sa visite de la ville. Difficile de s'y frayer un passage suite aux tas de fumiers de porcs, vaches et chevaux, qui s'amoncelaient.

 

01.PNG1.PNG

notredameaccidentmartineguillaume.PNG 

 Au coin de la rue Notre-Dame et de la place de l'Orneau - 1928 - Courtoisie Martine Guillaume

1aND devant Acc.PNG


Là se dressait au Moyen-Âge une porte des fortifications, la porte du "Werdmoulin" ou "Wérimoulin"
Corruption wallonne de l'expression "vers le moulin". La porte (face à la rue Damseaux) permettait donc de se diriger vers le moulin qui se situait dans la rue du Moulin, à peu près en face de la tour.


------------------------------------------------------------

Document - Vers l'Avenir 17-02-2015 

 00.PNG

 

 000.PNG     Le Street Art dans la rue Notre-Dame - site Gembloux.be 
  
000.PNG  Au chevet de la rue Notre-Dame - Reportage Canal Zoom

 
COMMERCES DE LA RUE EN AOUT 2016

www.PNG      www.PNG     www.PNG  www.PNG  
www.PNG  www.PNG  www.PNG  www.PNG
 www.PNG  www.PNG  www.PNG  www.PNG


3.PNG

  Encart publicitaire - Courrier de l'Entre Sambre et Dyle - juillet 1957    


Écrit par Jamyloup | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | | |

Commentaires

Concernant le magasin Volont, le fils s'appelait Jean-Pol. Il est maintenant décédé.

Écrit par : Mike | 24/03/2014

De bons documents intéressants ! Merci ...Même si je ne suis pas Gembloutoise d'origine ...une grande partie de ma vie est ici !

Écrit par : sequaris colette | 24/03/2014

Dans les organisations militaires, une batterie d'artillerie est une unité de canons, de mortiers, de roquettes ou de missiles ainsi regroupés afin de faciliter une meilleure communication de champ de bataille et de commandement et de contrôle.

Écrit par : yelp.com | 11/09/2014

Les commentaires sont fermés.