12/10/2016

Lévy Paul MG, baron (rond point)

Le carrefour entre les routes nationales 4 (Bruxelles- Namur) et 29 (Charleroi-Tirlemont) a toujours été connu des Gembloutois sous le nom de "La Croisée". Il a été créé lors du contournement de la ville par la nationale 4 en 1932. En effet, auparavant, on venait de Wavre ou Bruxelles par l'actuelle chaussée de Wavre; il fallait traverser le passage à niveau et emprunter les actuelles avenue de la Faculté d'Agronomie et des Combattants pour rejoindre Namur par l'ancienne chaussée.

z.PNG

A droite de la clé, la chaussée de Tirlemont (où résidait d'ailleurs Paul Lévy.
A gauche, l'entrée de la rue Rabauby, à la droite du restaurant San Marino.

hotelcroisee.PNG.jpg

Ancien Hôtel de la Croisée, - années 60 ? - actuellement restaurant San Marino
photo d'époque - auteur inconnu © DR

 1.PNG

non daté - auteur inconnu © DR

 

z.PNG       z.PNG 

Ce croisement a été rebaptisé Rond-Point Paul M.G. Levy, fait Baron, du nom d'un citoyen de Gembloux, décédé le 16 août 2002. L'inauguration de la stèle à son nom, installée au carrefour, a eu lieu le 30 novembre 2005. Vous pouvez découvrir des explications au sujet de Paul Levy, survivant de l'Holocauste, de nombreuses photos, des articles de presse et la teneur de tous les discours prononcés par les autorités ce jour-là sur ce très joli blog rédigé à sa mémoire par la Royale Union des Services de Renseignement et d'Action. Vous y verrez que: " Paul Levy était journaliste à l'INR, et avait organisé, de Londres, la Mission Samoyède. Depuis Londres qu'il avait pu rejoindre après avoir été détenu en Belgique, Paul MG Lévy, journaliste à l'INR avait préparé avec «la Mission Samoyède» la libération des ondes belges, ce qui s'avérera très utile en septembre 1944 pour la coordination des troupes alliées et de la résistance belge. Après une carrière politique l'ayant conduit au Conseil de l'Europe, il devint professeur aux Universités de Strasbourg et de Louvain. Après le «Walen buiten», il s'était installé à Gembloux, poursuivant son combat pour la transmission de la mémoire, la tolérance et la paix".


z.PNG
z.PNG
La sculpture qui occupe l'espace est une clé qui symbolise Gembloux. Cette clé est prestigieuse en acier Corten de teinte uniforme rouge foncé. Elle atteint les 8,80 mètres de dimensions extérieures, 5,10 mètres de dimension intérieure, et 1 mètre de profondeur. L'éclairage approprié est intégré. Nous devons cette œuvre hautement signalétique à un enfant de Gembloux, plus précisément de Sauvenière, Monsieur Jean-Marie MATHOT.

z.PNG

A gauche la chaussée vers Namur, à droite la chaussée de Tirlemont vers la gare


z.PNG
z.PNG

En arrivant de Sauvenière, en approche du carrefour...



croisee10mai40.jpg
Le carrefour de "la Croisée" le 16 mai 1940
La chaussée de Tirlemont vers la gare...



Écrit par Jamyloup | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | |

Commentaires

Merci pour cette information car j'ignorais complètement l'existence de ce grand Monsieur et je me suis souvent posé la question de savoir ce que représentait cette "statue".

Écrit par : Jean-Marie MOUTOY | 18/10/2016

Les commentaires sont fermés.