05/02/2017

Falnuée (château -ferme)

La ferme-château de Falnuée (17e-19e siècles) se situe au confluent de l’Orneau et de la Ligne, sur le territoire de Mazy. Le donjon date du 13e siècle.  La tour a été construite au 18ème siècle. A la fin du 18ème siècle, le château a perdu sa fonction militaire. Au 19e siècle, la ferme est principalement utilisée comme référentiel pour toutes sortes de produits agricoles. Ses bâtiments furent classés en 1976.

 
3.PNG
document - remerciement à Pierre Fourneau

3.PNG

Carte postale - oblitération de Mazy - Année:1909
 Éditeur: L.Berce, Gembloux/ Numéro:8

3.PNG




photographe inconnu - soldat allemand guerre 14-18
© KIK-IRPA, Brussels (Belgium), cliché B019911


3.PNG
photographe © Jacques Hersleven
© KIK-IRPA, Brussels (Belgium), cliché A111946


3.PNG

document remerciement à Pierre Fourneau

3.PNG
l'ancienne chapelle est bien visible sur ce document
remerciement à Pierre Fourneau

3.PNGphoto © Philippe Farcy

  3.PNG
3.PNG  



 La seigneurie hautaine de Falnuée, Monceau et Mazy fut constituée au début du XVIIe siècle, le seigneur hautain,   en raison de la centralisation du pouvoir, disposait de prérogatives moins étendues qu'au moyen-âge. En 1726, une   petite-fille de Charles Pellissonnier  épousa un membre de la famille  de Meldeman de Boure. Celle-ci conservera la   seigneurie jusqu'à sa suppression qui interviendra lorsque l'Etat Révolutionnaire français annexera les provinces et y abolira l'Ancien Régime. Le château appartint successivement aux Fanué, Avaing, Namur, Bourlers, Sainte Aldegonde
Franquen et Roose jusqu'au XVIIIe siècle.   Isolé dans la vallée  de l'Orneau, ce quadrilatère en calcaire, bien conservé, s'est développé depuis le XVIIe siècle à  partir  d'un donjon du XIIIe siècle. Le donjon trapu en grand appareil conserve à l'intérieur de nombreuses traces de  l'habitation médiévale (fenêtre à banquette, cheminée, lavabo). Le corps du logis seigneurial flanqué de sa chapelle sur haut soubassement chanfreiné et d'une tourelle presque aveugle est accompagné de ses dépendances agricoles (granges et étables du XVIIIe siècle). (source)


3.PNG

Stanislas Bormans, professeur à l'Université de Liège, archiviste de l'Etat à Liège et membre de la Commission Royale d'Histoire de Belgique publie une étude en 1875. Il y signale que "le 31 mars 1344 le fief de Fanuez fut relevé par Henris de Fanuees qu'il avait acquit à Mlle Alit de Bovech (Bovesse ?). C'est là une des plus anciennes mentions du lieu. Puis le 14 juillet 1437 on apprend qu'Ysabeau de Pottes transporta sa terre de Fanuwez à Ghis de Barbenchon (Barbençon?), sire de Donstienne et de Vileumont. Le 4 novembre 1504 voilà que Falnuée est relevé par Jaspar de Ville, sire d'Avain près de Ath. L'acte concerne aussi Villers-sur-Ornoy (Orneau). Il dut y avoir des conflits car en décembre 1505, Jehan de Namur sire de Trivière releva Falnuée du chef de sa femme, Marguerite de Barbenchon, dite d'Ostenne. Les Namur détenaient ce lieu encore à la fin du XVIe siècle, après en avoir fait profiter les Brandenbourg puis les Jamblinne. Mais Falnuée passa à une date inconnue aux Hannoy puis par héritage aux Bourlers ou Bolers dit Virelle des vicomtes d'Ahérée, en mars 1603. Les Namur réapparurent en 1632 suivis par leur parent Jacques de Baudrenghien héritier d'une Hannoy. Le jeu des cousinages continua avec un retour des Bourlers en 1645".   (source Château de Belgique).

3.PNG

Un des plus anciens peupliers du Canada se situe à
proximité du château, d'un diamètre d'environs 3 mètres à
la naissance des branches maîtresses
© Maurice Devaivre
© KIK-IRPA, Brussels (Belgium), cliché A103181

3.PNG
Ce témoin du temps végétal n'existe malheureusement plus
© Google street 2009

 © KIK-IRPA, Brussels (Belgium), cliché A004229

--------------------------------

 


3.PNG
Histoire du site

Golf Hôtel de Falnuée


3.PNG

dessin de © André Mohimont - propriété Philippe Moutoy
.

Écrit par Jamyloup | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.