01/06/2017

Château de Ferooz

Ce château date de la deuxième moitié du 18e siècle. Il fut remanié et agrandi après avoir été dévasté au cours de la guerre de 1914-1918. Il y existait autrefois à proximité un ancien château, siège d'une seigneurie hautaine sur les ruines duquel une ferme a été construite.  


ARRIERE - vers l'étang

3.PNG
carte postale non datée - auteur inconnu © DR
Delcampe.net

3.PNGphoto auteur non renseigné © DR.

Par suite de son mariage avec Marie-Thérèsee Helman, Emmanuel-Joseph de Romrée (1753-1802), fils du dernier seigneur de Vichenet, devint le possesseur du château de Ferooz. Son neveu Charles hérita à son tour des châteaux de Ferooz et de Beuzet. Son alliance matrimoniale avec Flore de Roisin lui valut le castel de Mazy. Peu avant la guerre de 1914-1918, le château de Ferooz fut acquis par le baron Fernand van der Straeten, dont la fille épousa John Nieuwenhuvs.

DSCN9370.JPG

Vue du château depuis la cour de la ferme



3.PNG1912 - © Université de Namur - Bibliothèque Universitaire Moretus Plantin
auteur inconnu

DSCN9383.JPG




3.PNGcarte non datée - auteur non renseigné © DR sur Delcampe.net.

DSCN9382.JPG

les panneaux de danger à gauche et à droite en bas des barrières portent la mention:
"Attention, chiens de garde"



3.PNGphoto non datée - auteur non renseigné © DR - sur Delcampe.net

Il y avait un séquoia géant (Sequoiadendron giganteum) dans le domaine du château.
Cet arbre d'une circonférence de 6,25 m et d'une hauteur d'environ 40 m n'existe plus aujourd'hui. 
Il a été abattu en 1999 suite au dommage causé par la foudre. La souche est encore visible
 (source)


DSCN9384.JPG

dos à l'arrière du château, l'étang est à gauche. En arrière-plan, la ferme - cercle équestre et gîte



L'ÉTANG...

3.PNGphoto non datée - auteur non renseigné © DR - sur Delcampe.net

Un peu au sud du château, sur la gauche, en face de l'étang, on trouve la source du ruisseau du Rombu,
qui va rejoindre l'Orneau vers Vichenet

DSCN9381.JPG


DSCN9380.JPG


DSCN9386.JPG







FACE AVANT - rue des Déportés

 

DESCRIPTION: "Dans un parc ceint de murs et planté de beaux arbres, château classique en brique et pierre bleue sur soubassement appareillé, de la deuxième moitié du XVIIIe siècle, remanié et agrandi au XXe siècle. Ancien siège     d'une seigneurie reliée à Beuzet, propriété au XVIIIe siècle. de la famille Helman. Façade principale de 2 niveaux sur caves, centrée sur une avancée en hémicycle cantonnée de pilastres d'angle ioniques. Entre deux fenêtres à linteau chantourné, porte semblable datée de 1762 sur la clé frappée d'une coquille Louis XV. Au sommet, fronton triangulaire où un cartouche portant un chronogramme, signalant des transformations, notamment le remaniement de l'ensemble des toitures. De part et d'autre de l'avancée, cinq travées de fenêtres à linteau droit au rez-de-chaussée, linteau bombé à clé à l'étage, reliées par des cordons verticaux. Adjonction au XIXe siècle de trois travées semblables à droite, détruisant l'équilibre primitif. Précédée d'un vaste perron orienté au sud, façade arrière semblable,mais travées extrêmes en saillie et fronton central aux armoiries des van der Straeten. Toiture d'ardoises à la Mansard percée de lucarnes à fronton courbe et d'oculi. Devant le château au sud, deux petits pavillons symétriques à double corps de trois travées, de la fin  du XVIIIe siècle. Au nord, entrée  flanquée de pilastres à refends du XIXe siècle, semblables à ceux du jardin clôturé qui s'étend de l'autre côté de la route" (source)

 

 

3.PNG

DSCN9385.JPG




3.PNG
La grille d'entrée rue des Déportés




DSCN9390.JPG

Grille d'accès au parc et à la propriété à l'ouest, au Chemin Sainte-Anne



DSCN6284.JPG

Autre portail d'accès au parc (condamné semble-t-il) , à l'extrême est, à l'entrée du village

Écrit par Jamyloup | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.